Témoignage de mères d’adolescent

 » Pas facile je vis avec ma fille de quasi 16 ans, son papa est absent malgré qu’ il habite à 5 km. Souvent de mauvais poil avec moi et très en rébellion. Elle est une fille très sensible mais se cache derrière cette attitude. Je crois aussi qu’ il faut les aimer mais on doit se protéger aussi c est franchement difficile par moments. Mais surtout qu’ avec nous les mères ils ne veulent ou ne peuvent pas dialoguer.. courageant »

-« Mon fils a eu 18 ans est il encore un adolescent ?
Je suis maman solo et je suis épuisée découragée fatiguée de gérer tout toute seule. Ses conneries ses insolences son manque de respect ses coups de gueule que je ressens comme de l’agression envers moi.
J’ai l’impression qu’il est ma priorité dans la vie et que moi je traîne au second plan et je ne prends plus soin de moi je me laisse aller.

– « le mien à 16 ans, je suis maman solo aussi. Je vis la même chose. Appel de l’école, insolence, impolitesse, colère…pourtant. Toi comme moi donnons le maximum pour les élever. Des jours, J ai l’impression qu’il n’est plus le garçon que J’ai élevé et à qui j’ai travailler pour inculquer des valeurs pour faire de lui une bonne personne. »

– « merci de vos conseils mais en ce qui me concerne entre dire et faire ça ne fonctionne pas.. Il est braqué, il est dans son monde avec copains et cannabis. Il me manque de respect, n’écoute aucune règles au contraire il est dans la provocation, j’ai tout essayé même plus que je n’aurais du.. Je n’ai pas lâché pourtant il y a eu bcp de larmes, de dégâts chez moi, des appels à la police pour me protéger… C fait 4ans alors quand on me parle de crise d’adolescence ou d’hormones désolée pour vous mais à un moment il faut arrêter de leur trouver des excuses…
-Il vous reproche quelque chose ?
– D’avoir eu un enfant avec le pire père qui existe sur terre…il adore son père malgré qu’il ne veut plus aller chez lui..
J’ai beau lui expliquer qu’à l’époque son père et moi nous nous aimions.. Il refuse d’y croire.. J’ai montré des photos mais rien de change..
Le cannabis est un sujet difficile car même si au jour d’aujourd’hui je ne dis plus rien.. Il sait très bien que je déteste cela.. Du coup ça met aussi des tensions… »

Votre histoire à toutes  , c est l’histoire de bonnes mamans qui élèvent seules leur ado , mariée ou pas marié ( j’inclus les nombreuses femmes mariées à des pères démissionnaires qui les culpabilises d’être devenu des Hystériques . Celles ci ont une double peine car elles se dévalorisent face à de la méchanceté gratuites , des l’humiliations et perdent tout crédit face à leurs ados )

Ton objectif à la base  :

offrir le mieux pour ton enfant  qui n’a pas encore un cerveau arrivé a maturité .

img-20170515-wa0013

Déculpabilise :

Tiré du livre de Ruffo : La vie en Désordre , Voyage en adolescence .

« Se mettre en danger pour l’adolescent est un comportement normal . Comme si pour devenir propriétaire de soi , il fallait s’abimer . On pourrait comparer l’adolescence à une voiture de course hyperpuissante ..capable de rouler à 280 kilomètre /heures . Pour garder le moteur intact on doit le roder … L’adolescent ne veut rien entendre de ces recommandations de prudence …il veut aller vite … Ses conduites a risques lui prouvent qu’il est tout puissant qu’il n a pas de limite comme au temps de l’ enfance . Mais dans le même temps , elles sont aussi un moyen de rompre avec le confort , la douceur de cet enfance dont il ne veut plus . Fragilisé par nature , l’adolescent veut pourtant se croire invulnérable … Le onde va mal , l’avenir est incertain, mais le bonheur ne s’est jamais aussi bien porté et est en passe de devenir Obligatoire pour tous et à tout âge. Pourtant , »le bonheur « n’existe pas , il n’y a que des difficulté à exister , disait Maud Mannoni … Les adolescents le savent mieux que personnes…

Dans un curieux paradoxe , ils s’étonnent que leur GRANDS enfants ne soient pas heureux alors qu’ils ne cessent de leur répéter que c’était mieux avant REINVENTANT un passé souvent plus proche  du fantasme que de la réalité .

Petit exercice : 

Fermes les yeux et  rappelles – toi à 16 ans , à 18 ans :   Comme tu étais sage !  

Rappelle toi combien tes parents étaient : lourds , ne comprenez rien à tes besoins et à tes envies .

Ils fixaient  des règles lourdes qui ne servaient a rien . Enfin aujourd’hui tu comprend la différence entre ce qui était de l’ordre des choix personnel et ce qui relevé des obligations de la vie en communauté , mais ils te balançaient tout en vrac sans chercher à expliquer ou a avoir ton point de vue . 

 Force est de constater qu’ en réalité le vrai problème  ;

c’est que les parents n’écoutent pas les enfants ,

cela donne logiquement des enfants qui n’écoutent pas leur parents . 

La question n’est pas qu’il faille céder à leur exigence , mais qu’est ce que tu attend de lui et pourquoi tu attend cela  .

Ton ado n’est pas forcément dans la provocation. Il est peut être juste en train de faire ses expériences de vie . De chercher sa voix et sa voie .phototravail

Si les limites de tes règles ne sont pas claires et qu’il est très créatif , il va joimg-20170515-wa0015uer avec toi .

Vois le coté positif : tu lui a offert une leçon : apprendre à négocier .
La vie est un terrain de jeux ou l’on ne cesse d’apprendre .

 

Question de réflexion :

T’est -il arrivé de dire devant ton enfant , une cigarette à la mains : u40-1211937

-Vivement ce weekend que je boive un bon coup pour oublier la semaine de M….que je viens de passer ! 

Soyons raisonnable , il se peut que finalement  tu envois à ton jeune le message que quand ca va pas , il faut oublier , une substant même toxique sera un petit plus pour obtenir l’effet voulu  . 

Lui , à son époque va utiliser tout ce que le marché offre , et crois moi , il ne manque pas d’imagination . 


Posez vous ces questions ?

  • Mes règles sont elles trop rigides ?
  • Est-ce que j’essaient de garder le contrôle en établissant une liste infinie de règles.
  • Quand il désobéit est -ce que je lui impose encore plus de règles? Clairement , Cela risque d’empirer les choses.
  • Ou alors , tu ne fixes aucune règle . Dans ce cas sache qu’il va user de sa liberté pour te contrôler

 

Suggestion : Prend le temps de discuter des règles avec ton ado. Demande lui son avis sur les sanctions possibles. Les adolescents sont beaucoup plus disposés à se soumettre aux règles qu’ils ont contribué à mettre en place.

  • Remplacer les   » je ne veux pas que tu fasse ci  » par  » je veux que tu fasse ca « 
  • Chaque jours dites lui via texto ou parole que vous l aimez et que vous savez quel genre d’homme il peut devenir .
  • Si il y a un homme bien autour de vous avec qui il s entend bien , essayé de lui demander de l aide . de parler avec lui , le sortir ect .
    Les garçons à l’ adolescence ont besoin d un mentor , avant c était dans l apprentissage qu’ il avait cela , ou avec les grand père .

    Oui souvent ce sont les femmes qui trinquent . Aujourd’hui il y a une démission de masse quand aux devoir .

Femme , homme ,  grand parents veulent PROFITER DE LA VIE et le prix est que nos jeunes se sentent trahit , abandonné , mal aimé et parfois se sentent responsable des problèmes de leurs parents . Quel charge. 

Ton ado te respectera si tu trouves la force de vivre  tes projets malgré SES difficultés qui sont en réalité les tiennes . Car tout part de la Maison .

Concrètement face à ses colères , SORT de la pièce ou même de l appartement en lui disant que tu l aimes trop pour rentrer dans son mode de fonctionnement .

Explique calmement que lorsqu’il se sentira prés et plus calme tu sera disposé à l’écouter . img-20170517-wa0003



L’ ado a besoin lui d être aimé . Plus il est sensible et fragile , plus la crise risque d’être intense.


 Ton objectif n’est pas seulement de l’amener à obéir mais l’aider à développer une conscience droite, à affiner son sens du bien et du mal  et à cultiver de bons traits de caractère

Pour finir : que tes actes RESTENT toujours en ACCORD AVEC CE QUE TU LUI DEMANDES ET QUE CE QUE TU LUI DEMANDES SOIT TOUJOURS EN ACCORD AVEC TON MODE DE VIE .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :